recherche, déchets, appels d'offre, environnement

 

Programme prévisionnel 2016

Au programme cette année, 12 projets s'organisant parmi les axes thématiques suivants :

  • Connaissance et caractérisation - méthodes et outils
  • Développement des filières de valorisation et de traitement
  • Evaluation des impacts et des risques sanitaires et environnementaux

Les projets n'ayant pas encore été attribués font l'objet d'appels d'offre (à découvrir tout au long de l’année sur notre site).

 Connaissance et caractérisation - méthodes et outils
Revue critique et retours d’expérience sur l’utilisation des techniques et méthodes de mesurage de débits gazeux et liquides en vue de déterminer des flux de polluants canalisés
Objectif : Le suivi environnemental des installations industrielles doit permettre une quantification des polluants émis. Ces déterminations, quelle que soit leur fréquence, imposent un couplage entre, à minima, la teneur en polluant dans le flux émis, la vitesse et le débit de ce dernier. L’objectif est de présenter un état de l’art des principales méthodes de mesurage des vitesses et débits ainsi que les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour fiabiliser ces mesures pour des effluents liquides ou gazeux.
Evaluation du potentiel des biocapteurs dans le suivi des émissions de polluants des sites industriels
Objectif : Evaluer le potentiel d’utilisation des biocapteurs dans le suivi analytique des émissions de polluants organiques et inorganiques sur effluents industriels, liquides ou gazeux. Du fait de nombreux travaux et développement récents, il semble en effet opportun de dresser un bilan.
Caractérisation du potentiel de mobilité des polluants dans les sols et les sédiments
Objectif : Les modes de caractérisation de la mobilité des polluants sont très nombreux et quelle approche choisir reste une question très délicate et parfois lourde de conséquence. L’objectif de l’étude est une mise à jour de l’état de l’art des différentes méthodologies d’évaluation de la mobilité des polluants organiques et inorganiques dans les sols et sédiments pollués ainsi que des outils de modélisation géochimique utilisés pour l’interprétation des données de lixiviation.
Le programme conduira à la rédaction d’un guide de recommandation sur les procédures d’évaluation de la mobilité des polluants dans les sols et sédiments.
Conditions de pilotage de la production de méthane dans les procédés de digestion anaérobie
Objectif : Réaliser un état de l’art technico-économique et une synthèse sur les conditions de pilotage de la production de méthane, avec un focus sur les paramètres de pilotage des méthaniseurs.
=> Synthèse bibliographique et REX des exploitants en Europe.
Usage et définition des codes traitement R ou D
Objectif : Les codes R et D, pourtant définis dès la directive de 1975 manquent de règles d’attribution claires notamment pour les codes R (valorisation). Cela peut nuire au développement de filières de valorisation exigeantes et performantes. L’objectif de ce travail est de faire des propositions concrètes de règles d’attribution, élaborées de manière collaborative.
Etat de l’art des filières de « déconstruction-recyclage » et leur intérêt dans une économie circulaire
Objectif : Les filières de déconstruction sont largement mises en œuvre dans les secteurs automobile (VHU), bâtiment et équipements électriques et électroniques en fin de vie (D3E). L’objectif est ici d’identifier le potentiel de développement de ces filières de déconstruction / recyclage des produits en fin de vie et d’en évaluer l’intérêt, dans le cadre d’une économie circulaire.
Analyse des fibres d’amiante – Etat des connaissances et des pratiques d’interprétations des résultats de caractérisation
Objectif : Ce projet d’étude concerne la connaissance et l’analyse qualitative et quantificative de fibres d’amiante telles que l’actinolite asbestiforme dans des matrices solides polluées (terres, enrobés, granulats, etc.) hors déchets de déconstruction des bâtiments. L’objectif général de ce projet est de réaliser une synthèse à la fois des connaissances relatives à la présence d’amiantes dans ces matrices (beaucoup moins étudiées que les déchets de déconstruction des bâtiments) ainsi que sur les techniques d’analyse de fibres d’amiante actuellement mise en œuvre dans le cadre de diagnostics en France, Europe et Monde (USA, Japon). Une synthèse prospective sur les nouvelles techniques analytiques développées ou en cours de développement pour l’analyse de fibres d’amiante sera réalisée.
Le cas échéant, en fonction de l’état de l’art sur les techniques mises en œuvre et nouvelles techniques disponibles, cette étude (ou la phase suivante) pourra également intégrer une phase expérimentale qui consistera à réaliser une campagne d’intercomparaison des techniques analytiques disponibles.
 
 Développement des filières de valorisation et de traitement
Etat de l’art des traitements d’effluents salins pour élimination des sels et leur valorisation
Objectif : Les effluents industriels salins (3,2 Mt/an en France), proviennent essentiellement des industries de la potasse et de la fabrication du carbonate de soude. Ce type d’effluent peut avoir des effets très néfastes pour l’environnement et ne fait, actuellement, l’objet d’aucune valorisation matière.
L’objectif du présent travail est d’identifier et de détailler la ou les meilleures techniques actuellement disponibles ou en cours de développement, en France et dans le monde, qui soit à la fois performantes, économiquement et environnementalement acceptables, permettant la désalinisation poussée de ces effluents, ainsi que la récupération des sels dissous, en vue de leur valorisation.
Ce programme fait suite à une étude Record antérieure (Record n° 03-0131/1A, 2004).
Potentiel des nouvelles techniques de séparation par utilisation de cryptates ou formation de clathrates, appliquées au traitement d’effluents
Objectif : L’utilisation de cryptates (et autres molécules cages), actuellement peu répandue dans les traitements d’effluents, chargés en polluants organiques, salins et/ou en métaux lourds est une piste intéressante pour répondre aux nouvelles exigences (RSDE, IED, etc.) difficilement accessibles par les procédés classiques.
L’objectif de la présente étude est de comprendre leur fonctionnement, leurs performances et leurs limites, ainsi que d’en évaluer le potentiel d’application en traitement des effluents liquides.
Unités valorisant des CSR dans les pays européens. Fonctionnements techniques et administratifs rencontrés. Etude de cas (hors cimenteries et UIOMs)
Objectif : Du fait des dernières évolutions réglementaires (extension des consignes de tri, loi de transition énergétique, etc.), la production de CSR devrait augmenter significativement en France dans les années à venir. La question des débouchés (et donc des conditions d’utilisation de ces nouveaux combustibles de récupération) est essentielle et doit montrer des avancées rapides.
Dans certains pays voisins, ces types de Combustibles Solides de Récupération trouvent actuellement leur marché majoritairement en cimenterie, mais également en alimentation d’un certain nombre d’UIOM adaptés à les recevoir. On les retrouve également à l’entrée de chaufferies (urbaines ou industrielles), des grandes installations de combustions et de fours industriels (tuiles, briques).
L’objectif de la présente étude est de réaliser sur quelques cas d’installations industrielles utilisant des CSR (hors cimenteries et UIOMs) une analyse de leur fonctionnement technique et administratif (obligations réglementaires, etc.).
Pays cibles (à discuter) : Allemagne, Italie, Autriche, 1 pays scandinave.
 
 Evaluation des impacts et des risques sanitaires et environnementaux
Evaluation de la biodiversité des milieux restaurés : méthodes et retours d’expérience
Objectif : La restauration des sites pollués, que ce soit en milieu aquatique ou terrestre cherche à rétablir une biodiversité de bonne qualité, équivalente à celle de milieux de même type non pollués. Cela nécessite des méthodes d’évaluation de la biodiversité de ces milieux, basées sur des indices écologiques de biodiversité animale et végétale.
Par ailleurs, au cours de ces dernières années, de nombreux sites pollués, notamment d’anciens centres de stockage de déchets, ont fait l’objet de restaurations écologiques, ce qui permet un retour d’expérience concernant les méthodes et résultats de leur biodiversité.
Bilans de surveillance environnementale des sites de recyclage de déchets - identification des polluants indicateurs pour ces filières
Objectif : Analyser les bilans de surveillances existants. Déterminer les polluants les plus représentatifs des activités de recyclage de déchets*. En déduire des préconisations de recherches sur les secteurs les plus émissifs, et sur les méthodes de suivi via les bilans de surveillance environnementale : analyse des polluants dans divers compartiments écologiques et les chaînes alimentaires, bio-indicateurs tels que les lichens, etc.
* L’étude exclut donc les sites d’incinération, de stockage, de compostage et de méthanisation mais ces filières peuvent servir de référence car elles disposent déjà de guides relatifs à leur surveillance environnementale.